Rechercher

Lundi 5 août 2013 1 05 /08 /Août /2013 16:30

budget_1.jpg

Le ministère de l’Intérieur assure l’exécution de l’action 01 du programme budgétaire 122, « Aides exceptionnelles aux collectivités territoriales ». Ce programme comprend les subventions d’investissement des collectivités territoriales accordées au titre de la « réserve parlementaire ».

Le ministère de l'Intérieur communique chaque année à la Cour des comptes les montants alloués par département au titre de la réserve parlementaire et publie au sein de cette rubrique les tableaux récapitulatifs d'attribution de ces subventions depuis l'année 2011.

Les données présentées par les tableaux mis en ligne reflètent les informations disponibles au moment du traitement administratif des demandes de subventions par le Ministère de l'intérieur. Elles ne permettent pas toujours d’identifier le parlementaire à l’origine de la transmission de chaque demande, celle-ci transitant parfois par un élu «répartiteur» pour le compte de ses collègues. C’est notamment le cas pour les présidents des deux chambres, les présidents de groupes politiques ou les élus du groupe socialiste et apparentés au Sénat.

 

 

Mercredi 31 juillet 2013 3 31 /07 /Juil /2013 15:25

hotel-de-brienne_186.jpg

Née du regroupement de Terre Reconversion, Air Mobilité, Marine Mobilité et de la sous-direction de l’accompagnement et du reclassement professionnel de la DRH-MD, Défense Mobilité a été créée en juin 2009 afin de renforcer la qualité de l’accompagnement des candidats à un emploi dans le secteur privé ou la fonction publique. Le déploiement de Défense Mobilité est achevé depuis janvier 2011.

Ce service à compétence nationale, rattaché au directeur des ressources humaines du ministère de la Défense, est compétent à l’égard de trois publics :

  • le personnel militaire en reconversion ou ayant quitté l’institution depuis moins de trois ans,
  • le personnel civil de la Défense en reclassement professionnel hors des fonctions publiques,
  • les conjoints du personnel de la Défense et de la Gendarmerie nationale.

Défense Mobilité a également pour objectif d’améliorer le suivi des anciens militaires en situation de chômage après leur départ de l’institution, afin de faciliter leur insertion professionnelle. 

L’agence s’appuie sur un réseau de proximité, composé de professionnels de la mobilité (militaires et civils) répartis sur tout le territoire et disposant d’une excellente connaissance des spécificités des candidats et des besoins des employeurs. 

Par l’intermédiaire de Défense Mobilité, les entreprises ou les employeurs publics ont accès à des profils ciblés, à un vivier de candidats formés, motivés et immédiatement opérationnels, à travers un point d’accès unique et un seul interlocuteur par zone géographique. Défense Mobilité, c’est :

  • une direction installée à Paris (Fort Neuf de Vincennes) ;
  • 8 pôles régionaux : Bordeaux, Brest, Lyon, Marseille, Metz, Paris, Rennes, Toulon ;
  • Une antenne dans chaque base de Défense ;
  • Le centre militaire de formation professionnelle de Fontenay le Comte ;
  • Une antenne dédiée aux cadres supérieurs ;
  • Un site internet : www.defense-mobilite.fr, une webradio, des groupes sur les réseaux sociaux Viadéo, Facebook, Linked’In et un numéro vert : 0800 64 50 85 (appel gratuit depuis un poste fixe).

Une seule finalité : l’accès à l’emploi


Défense Mobilité est devenue une référence parmi les acteurs de l’emploi grâce à une politique volontariste de partenariats aux niveaux local et national. Ce sont 53 entreprises et 12 fédérations professionnelles partenaires, des milliers de PME qui recrutent régulièrement d’anciens militaires ou leurs conjoints dans des domaines d’activité variés (bâtiment,
travaux publics, industrie, transport,…). 

Dans le cadre des objectifs de performance fixés par le ministre de la défense, Défense Mobilité s’attache en particulier à:

  • généraliser un accompagnement de proximité, gage de suivi et de réussite du projet professionnel : le conseiller en emploi référent pouvant, si besoin, prescrire des prestations d’orientation et d’accompagnement confiées à des cabinets privés ;
  • améliorer le suivi des anciens militaires en situation de chômage après leur départ de l’institution, afin de réussir leur insertion professionnelle ;
  • développer une démarche qualité et une culture de la performance avec des objectifs quantifiés et des résultats évalués.

Les données sous jacentes au bilan reconversion 2012 sont accessibles ici

Mercredi 24 juillet 2013 3 24 /07 /Juil /2013 17:00

Signature mail2

Bouches-du-Rhône Tourisme, créée en 1970 et financée par le Conseil Général des Bouches-du-Rhône, est une association loi 1901.
Elle prépare et met en œuvre la politique touristique départementale.
Comme coordinateur, Bouches-du-Rhône Tourisme agit avec tous les acteurs du tourisme départemental : professionnels, institutionnels, touristes et résidents.
Bouches-du-Rhône Tourisme s’affirme comme un trait d’union au cœur du tourisme local. Point de rencontre de tous les acteurs du tourisme départemental, Bouches-du-Rhône Tourisme facilite l’action des partenaires institutionnels ou privés, qui suivent le projet touristique des Bouches-du-Rhône. Cela s’exprime par des aides directes, le conseil et l’accompagnement, le partage des ressources, la mutualisation des services.

 

Dans ce cadre Bouches-du-Rhône Tourisme est l'un des premiers organismes touristiques a avoir ouvert l'accès aux données touristiques et culturelles du territoire via le site data.visitprovence.com ou en favorisant les partenariats privé et public.
Parmi les données publiques mises en ligne sur la plateforme data.gouv.fr figurent notamment :
 
- L'ensemble des hébergements du département: Hôtels Campings, Chambres d'hôtes, ...
- L'ensemble des restaurants : Liste des restaurants de maîtres restaurateurs, restaurants gastronomiques, restaurant intégrant la démarche Tables 2013
- L'ensemble des événements culturels notamment la programmation de l'année européenne de la culture Marseille Provence 2013

- etc.


L'ensemble des contacts utiles avec les services liés à la réutilisation de ces données est accessible sur le site opendata de Bouches-du-Rhône Tourisme data.visitprovence.com.
 
Pour en savoir plus www.visitprovence.org

Jeudi 18 juillet 2013 4 18 /07 /Juil /2013 16:57

 

http://www.residences-orleanais.fr/upload/pagesstatiques/images/hoto_fotolia/Fotolia_4713529_S.jpg

 

 

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche met en ligne dès aujourd’hui la nouvelle édition de l'Atlas régional des effectifs d'étudiants.  Nouveauté pour cette année 2013 : un dispositif entièrement revu, permettant d’assurer une diffusion la plus large possible des données des effectifs étudiants.

Outil essentiel d'analyse de l'organisation géographique de l'enseignement supérieur français, l’Atlas régional des effectifs étudiants propose une vision synthétique et précise des effectifs et des territoires de l’enseignement supérieur, grâce à des présentations cartographiques par agglomération et selon les types de formation. Les données utilisées dans cette publication proviennent du dispositif d'enquêtes statistiques maintenu par le service statistique ministériel de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.


Ces données permettent de situer géographiquement (jusqu'au niveau communal) et par grands types de formations les  2 355 664 étudiants sur le territoire national en 2011-2012. Issues du dispositif d'enquêtes administré par le service statistique ministériel de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, ces données sont proposées sur un historique de 11 années et seront actualisées annuellement.


L'atlas régional des effectifs étudiants mis en ligne le 18 juillet 2013 par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche constitue un exemple d'utilisation de ce jeu de données.

La Conférence de Paris

 

Retrouvez  toute la Conférence de Paris Open Data & Open Gov

en vidéo

 

Logo-OpenGouvFR-29-11

 

 

Nous suivre

         

Data.gouv.fr en vidéo

Facebook

 
 

Toutes les vidéos Etalab

Photos


Created with Admarket's flickrSLiDR.

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés