Rechercher

Mercredi 13 juillet 2011 3 13 /07 /Juil /2011 13:13

Séverin Naudet Eric Besson open data

 

"La France dispose d’atouts majeurs pour développer les services numériques qui accompagneront les citoyens dans leurs activités quotidiennes. Dans de très nombreux secteurs d’activité, les administrations de l’État et les grands établissements publics collectent en outre un grand nombre de données et en conservent aujourd’hui l’usage. Grâce à la richesse de notre patrimoine touristique, culturel et géographique, ainsi qu’à la qualité de nos services publics, ces données sont parmi les plus attractives en Europe. L’ouverture des données publiques est ainsi une des priorités du gouvernement, avec deux objectifs. D’une part, renforcer la transparence de l’action de l’État, et rapprocher les services publics des usagers. Rendre accessibles les informations publiques permettra à tous les citoyens d’accéder aux données de base sur notre pays, comme les budgets de nos institutions, les mesures de la qualité de notre environnement, l’emploi, ou encore la qualité des soins de nos hôpitaux. D’autre part, l’ouverture des données publiques favorise le développement de nouveaux services pour la vie quotidienne de nos concitoyens. Elle constitue un facteur d’innovation et un enjeu de compétitivité économique et scientifique.

 

Par exemple, la mise à disposition du plan du métro permettrait l’émergence d’un réseau social de ses usagers, qui pourraient s’informer sur les éventuels incidents, formuler des commentaires sur les artistes qui s’y produisent… Plus largement, la mise à disposition des plans et horaires des transports publics permettrait le développement de nouveaux services multimodaux, combinant les différents modes de transport : train, tramway, bus, voiture, vélo...

 

La mise à disposition de la carte des antennes relais de téléphonie mobile pourrait engendrer des services d’alerte à proximité de zones blanches, avant interruption de la connexion. La réutilisation gratuite de la base des prix du carburant permettra de développer des services informant les automobilistes des prix dans les stations les plus proches. Enfin, à l’instar du Royaume-Uni, la mise à disposition des lieux d’accidents de la route favoriserait l’émergence de services mobiles de guidage permettant d’éviter, à vélo, les zones les plus accidentogènes. C’est en effet la réutilisation des données publiques qui les valorise le plus, plutôt que leur vente éventuelle. J’ai ainsi demandé aux services de mon ministère, et aux établissements publics qui en dépendent, de s’engager activement dans cette démarche et d’ouvrir la plus grande quantité possible de données."

 

Extrait de l'intervention d'Eric Besson, Ministre chargé de l'Industrie, de l'Energie et de l'Economie numérique à l'occasion du lancement de l'appel à projets européen "open data Proxima Mobile", le mercredi 13 juillet 2011


Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

La Conférence de Paris

Retrouvez  toute la Conférence de Paris Open Data & Open Gov

en vidéo

 

Logo-OpenGouvFR-29-11

Nous suivre

         

Facebook

 
 

Etalab en vidéo

Retrouvez toutes les vidéos Etalab sur Dailymotion


Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés