Déroulement de l’atelier de travail :

Partie 1, réservée aux personnes de l’administration : 16h à 17h30

– Présentation de la mission Etalab : ses objectifs, ses enjeux et ses moyens
– Présentation de l’ontologie du portail data.gouv.fr, de son ergonomie et de ses prérequis (moteur de recherche, gestion modulaire des groupes d’utilisateurs)
– Focus sur les story-boards de la page d’accueil et d’une page de contenus (un jeu de données, un producteur de données)
– Echange et préparation d’un swot sur les story-boards présentés (forces, faiblesses, opportunités, menaces) 

 

Partie 2, ouverte aux experts : 18h à 20h

– Présentation de la mission Etalab : ses objectifs, ses enjeux et ses moyens
– Présentation de l’ontologie du portail data.gouv.fr, de son ergonomie et de ses prérequis (moteur de recherche, gestion modulaire des groupes d’utilisateurs)
– Focus sur les story-boards de la page d’accueil et d’une page de contenus (un jeu de données, un producteur de données)
– Présentation du swot résultant de l’échange avec les personnes de l’administration
– Constitution d’équipes de 5 personnes
– Réflexion en groupe : étude des fonctionnalités proposées, de leurs limites, proposition de nouvelles idées
– Présentation des travaux de chaque équipe
– Discussions, et compilation des propositions retenues

 

Modalités

L’atelier de travail est limité à 30 personnes, il a lieu au 32, rue de Babylone, 75007 Paris.
Métro : Sèvres Babylone  (Ligne 10 et 12).

 

Inscription

Pour vous inscrire, merci d’adresser un message à l’adresse suivante etalab@pm.gouv.fr en indiquant votre nom, prénom, fonction, société ou
administration et adresse e-mail.

 

 

 


 

Synthèse de l’atelier de travail

 

Le portail data.gouv.fr doit être un outil simple et accessible au service de tous les citoyens et un outil performant au service de la communauté des développeurs et des réutilisateurs. Afin de
permettre une réutilisation facile des données publiques et leur assurer une diffusion la plus large possible, la mission Etalab veille à ce que les fonctionnalités du portail data.gouv.fr
correspondent aux besoins exprimés par les producteurs et réutilisateurs de données publiques.


Etalab souhaite prendre en compte les contraintes et recommandations des producteurs et des réutilisateurs de données publiques dès la phase de conception. Il est en effet essentiel qu’une même
vision soit partagée par tous sur les objectifs, la portée et les enjeux du projet.

L’équipe met ainsi en œuvre des workshops, des ateliers de travail en groupe, où elle présente ses travaux aux réutilisateurs de données, pour leur permettre de faire part de leurs appréciations,
de leurs recommandations et de leurs attentes.

Ce compte-rendu reflète les points de vue des participants exprimés lors du workshop du 11 mai 2011.

 

workshop11mai

workshop11mai

Participants :
Advocate Hypermedia
APIE
BBDO
Bipsly

BNF

COFAS
CNIL
Datalift
Datapublica
Dataweyes
Foursquare
France TV
IGN
INRIA
INSEE
Lagardère Digital
LiberTIC
LRI
Mairie de Paris
Ministère des affaires étrangères
Ministère de l’agriculture
Ministère de la culture
Ministère de l’écologie
Ministère de l’éducation
Ministère de l’enseignement supérieur
Ministère des finances
Ministère de la justice
Ministère de la santé
Ministère de la ville
Myrtila
News Press
Regards Citoyens
Utilisacteur
UX Paris


Partie 1 – Présentation Etalab 

  • Objectifs et enjeux du portail data.gouv.fr
  • Planning du projet
  • Typologies de contenu du portail
  • Utilisateurs du portail (groupes utilisateurs)
  • Moteur de recherche et page de résultat
  • Story-board de la page d’accueil
  • Story-board de la page de contenu

 

Partie 2 – Echange libre

Observations liées à la thématique de l’atelier, data.gouv.fr : son ergonomie

Indexation et recherche

  • Le classement des informations publiques par thématique est souhaité :
    Le tri des informations publiques est utile notamment pour compenser l’indexation des métadonnées des informations publiques qui peuvent s’avérer insuffisantes.
    Pour choisir les éléments du classement : s’appuyer sur des référentiels existants notamment européens, ne pas dépasser une dizaine de thèmes et conserver une liste fixe, favoriser un
    classement sectoriel et non thématique.

  • Ajouter un filtre pour trier les données publiques par type de licence.

 

Fiche d’identité : jeux de données et producteurs de données

  • Lorsqu’il existe, le contexte lié aux informations publiques doit être accessible facilement sur la fiche d’identité du jeu de données.
  • Un formulaire de contact sur la fiche d’identité du jeu de données n’est pas souhaité. Si le volume de questions à traiter est important, cela nécessitera de la part des administrations des
    ressources non disponibles actuellement. 

  • La mise en place d’outils tels que des FAQ et/ou d’un WIKI est plus appropriée pour répondre aux questions des utilisateurs. Ces outils sont demandés dès que possible.
  • Il est souhaité que l’historisation des jeux de données soit conservée sur le portail data.gouv.fr, et que dans la mesure du possible, la structure et le format soit constant.
  • Les dates de mise à jour et la fréquence des mises à jour des jeux de données doivent être renseignées pour chaque jeu de données.
  • La fiche « producteurs de données » doit comprendre un certain nombre d’informations (métadonnées) pour être référençable et permettre de renvoyer vers les répertoires
    d’informations publiques existants.

 

Page d’accueil

  • Sans alourdir la page d’accueil et pour permettre à l’utilisateur de mieux s’approprier les contenus,  il serait souhaitable d’informer d’avantage l’utilisateur sur les contenus du site
    (par exemple : thématiques, nombre de jeux de données disponibles).

 

Les sujets suivants ont également été abordés entre les producteurs et les réutilisateurs de données

Indexation et recherche

  • Comme la saisie des métadonnées se fait, dans la majorité des cas, manuellement et que cela représente un travail important, les métadonnées pourraient être incomplètes et les jeux de données
    difficiles à référencer.

  • Le moteur de recherche doit être performant et permettre d’afficher les résultats en fonction de leur pertinence, il doit tenir compte de la problématique liée à la saisie des métadonnées. Il
    doit apporter une plus value par rapport à d’autres outils qui permettent également de trouver des données publiques (Google).

  • La question de l’indexation des métadonnées et/ou les données elles-mêmes a été posée. Dans quelle mesure ces données peuvent-elles être référencées sans altérer l’indexation des jeux de
    données ?

 

Faciliter la mise en ligne des jeux de données

  • Certaines administrations ont souhaité que data.gouv.fr interroge leurs entrepôts de données. Aujourd’hui peu d’administration sont équipées de systèmes normalisés (OAI), ils sont aujourd’hui
    très hétérogènes et nécessiteraient une étude et des développements spécifiques à chaque producteur, ce qui n’est pas souhaitable. Des systèmes automatisés pourront être mis en place pour les
    administrations productrices d’un grand volume de données, pour les autres il est prévu d’organiser des ateliers de travail pour tendre vers des outils communs et normalisés.

  • Il a été proposé qu’un système informatisé permette aux administrations de mettre automatiquement à disposition sur data.gouv.fr chaque nouveau jeu de données publiques qu’elles auront reçu
    ou produit. Aujourd’hui, les systèmes informatiques ont des caractéristiques différentes et il semble complexe de mettre en place rapidement un système commun à tous.

  • Certaines administrations souhaitent que data.gouv.fr puisse exploiter les travaux de qualification qui ont servis à alimenter des portails sectoriels de données. Cette solution est
    envisageable dans la mesure où elle ne nécessite pas de développements spécifiques et si les métadonnées correspondent à celles qui sont précisées dans le cadre du guide technique.

 

Mise à disposition des jeux de données

  • Une API pour interroger le catalogue de données publiques de data.gouv.fr est souhaitée. Elle devrait s’inscrire dans un contexte européen pour faciliter l’interopérabilité du portail.
  • Les utilisateurs ont reprécisé leur volonté de disposer de données brutes et structurées. Il a été souligné que les documents PDF nécessitent un travail conséquent d’extraction des données
    qu’ils contiennent.

  • Un widget permettant d’interroger la base de données de data.gouv.fr a été souhaité. Il doit être paramétrable et s’intégrer facilement sur le site Internet d’un producteur de données.
  • Le choix d’un modèle de données commun est un pré-requis à la mise en ligne de jeux de données sémantiques. Il a par exemple été cité le référentiel de la DGME :  http://references.modernisation.gouv.fr/volet-semantique

 

Fonctionnalités complémentaires

  • Une fonctionnalité permettant de soumettre des demandes de mise à disposition des données publiques est souhaitée. Elle doit permettre de préciser l’information publique requise et le nombre
    de demandeurs.

 

Données et services associés

  • Les réutilisateurs estiment que l’accès et la réutilisation des données doit être gratuit. Mais certains services associés à leur mise à disposition pourraient être payants dans certains cas
    exceptionnels qui engendreraient des coûts particuliers pour les administrations.

 

Mise à disposition des données d’Etalab

  • Il est souhaité que les statistiques du portail data.gouv.fr soient accessibles à tous.

 

Objectifs du portail

  • La question concernant les objectifs du portail a été posée. Les deux objectifs du portail sont bien de rendre accessible facilement et librement le plus de données publiques et de favoriser
    leur réutilisation.

 

Visualisations de données

  • Les producteurs de données ont manifesté leur intérêt pour la réalisation de visualisations de données. Celles-ci pourraient être exportables et mises en ligne sur leurs sites Internet. En
    revanche, les réutilisateurs estiment que cela n’est pas prioritaire.

  • Il a été souligné que la mise en place d’outils de visualisations génériques nécessite un important travail de normalisation des données. 

Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookShare on LinkedInEmail this to someone

Etalab / SGMAP

Service du Premier ministre, au sein du Secrétariat Général pour la Modernisation de l'Action Publique, en charge de l'ouverture des données publiques et du gouvernement ouvert

Suivez-nous

Haut de page