Déroulement de l’atelier de travail :

Partie 1, réservée aux personnes de l’administration : 16h à 17h30

– Présentation de la mission Etalab : ses objectifs, ses enjeux et ses moyens
– Présentation des story-boards du portail data.gouv.fr, définis à la suite de l’atelier du 11 Mai 2011
– Présentation des besoins identifiés et des objectifs des espaces d’échanges
– Focus sur les fonctionnalités participatives et leurs story-boards
– Echange et préparation d’un swot sur les story-boards présentés (forces, faiblesses, opportunités, menaces) 

 

Partie 2, ouverte aux experts : 18h à 20h

– Présentation de la mission Etalab : ses objectifs, ses enjeux et ses moyens
– Présentation des story-boards du portail data.gouv.fr, définis à la suite de l’atelier du 11 Mai 2011
– Présentation des besoins identifiés et des objectifs des espaces d’échanges
– Focus sur les fonctionnalités participatives et leurs story-boards
– Présentation du swot résultant de l’échange avec les personnes de l’administration
– Constitution d’équipes de 5 personnes
– Réflexion en groupe : étude des fonctionnalités proposées, de leurs limites, proposition de nouvelles idées
– Présentation des travaux de chaque équipe
– Discussions, et compilation des propositions retenues

 

Modalités

L’atelier de travail est limité à 30 personnes, il a lieu au 32, rue de Babylone, 75007 Paris.
Métro : Sèvres Babylone  (Ligne 10 et 12).

 

Inscription

Pour vous inscrire, merci d’adresser un message à l’adresse suivante etalab@pm.gouv.fr en indiquant votre nom, prénom, fonction, société ou
administration et adresse e-mail.

 

 

 


 

Synthèse de l’atelier de travail

 

Le portail data.gouv.fr doit être un outil simple et accessible au service de tous et un outil performant au service de la communauté des développeurs et des réutilisateurs. Afin de permettre une
réutilisation facile des données publiques et leur assurer une diffusion la plus large possible, la mission Etalab veille à ce que les fonctionnalités du portail data.gouv.fr correspondent aux
besoins exprimés par les producteurs et réutilisateurs de données publiques.


Etalab souhaite prendre en compte les contraintes et recommandations des producteurs et des réutilisateurs de données publiques dès la phase de conception. Il est en effet essentiel qu’une même
vision soit partagée par tous sur les objectifs, la portée et les enjeux du projet.

L’équipe organise des workshops, des ateliers de travail en groupe, où elle présente ses travaux aux réutilisateurs de données, pour leur permettre de faire part de leurs appréciations, de leurs
recommandations et de leurs attentes.

Ce compte-rendu reflète les points de vue des participants exprimés lors du workshop du 11 mai 2011.

 

workshop18mai-4967.jpg

workshop18mai-4970.jpg

workshop18mai-4984.jpg

 

 

Participants
Adobe
Advocate Hypermedia
APIE
Armadillo
Arthur Design
Bipsly
BNF
Coface Services
Cofas
Coraud
CNIL
DataPublica
Dataveyes
France Télévision
IGN
LRI
La Poste
LeMonde.fr
Locomote
Mairie de Paris
Ministère des Affaires étrangères et européennes
Ministère de l’Agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement
du territoire
Ministère de la Culture et de la Communication
Ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement
Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé
Public Evaluation System
Regards Citoyens

 

 

Partie 1 – Présentation Etalab

  • Présentation de la mission Etalab : ses objectifs, ses enjeux et ses moyens
  • Présentation de l’ontologie du portail data.gouv.fr, de son ergonomie et de ses prérequis (moteur de recherche, gestion modulaire des groupes d’utilisateurs)
  • Focus sur les story-boards de la page d’accueil et d’une page de contenus (un jeu de données, un producteur de données)
  • Echange et préparation d’un swot sur les story-boards présentés (forces, faiblesses, opportunités, menaces)


Partie 2 – Echange libre
Observations liées à  la thématique « Les fonctionnalités d’échanges entre producteurs et réutilisateurs de données » de l’atelier de travail du 18 Mai 2011

 

Fonctions d’échanges entre producteurs et réutilisateurs

  • Il est souhaité que data.gouv.fr permette la mise en relation et l’échange d’expériences entre réutilisateurs de données publiques.
  • Il est souhaité qu’une distinction graphique soit faite entre les contributions des administrations et celles de la communauté
  • Les administrations souhaitent pouvoir signaler une contribution de la communauté qui serait erronée ou incorrecte.
  • Si la communauté apporte une réponse à une question adressée à l’administration, celle-ci doit en être informée. Elle pourrait ainsi confirmer la validité de la réponse proposée par la
    communauté et/ou fournir un complément d’informations.
  • Le moteur de recherche doit indexer tous les types de contenus présents sur le site (métadonnées des jeux de données, fiches de présentation des réutilisations, y compris les contributions et
    échanges de la communauté)
  • Sur les résultats de recherche et les fiches d’identité, il serait utile de lister tous les types de contenus et hiérarchiser leur affichage en fonction des attentes des publics (citoyens,
    réutilisateur…). Il serait également intéressant de pouvoir ventiler par type de contenus.
  • La problématique de l’animation d’un forum a été abordée, les exemples de stackoverflow.com, quora.com, semanticoverflow.com  ont été cités comme des exemples intéressants d’outils et
    d’interfaces simples, qui ont permis de fédérer une communauté dynamique.
  • La possibilité de voter pour une réponse particulièrement utile et pertinente, et d’associer des questions similaires ont été proposées.
  • Il a également été souligné l’éventuelle nécessité de qualifier en amont les contributions pour en faciliter l’exploitation et la compréhension.
  • Les administrations devraient pouvoir proposer des idées de réutilisations de données publiques à la communauté


Retours d’expériences des initiatives existantes

  • Les acteurs d’initiatives existantes ont fourni des exemples de questions posées aux administrations :
    • Des commentaires, qui n’appellent pas de réponses
    • Des questions spécifiques sur les jeux de données, pour lesquelles il faut apporter un complément d’informations (juridique, technique, compréhension du jeu de données)
    • Des demandes d’ajout de données
  • Le ministère de la Justice précise que trois quarts des questions qui leurs sont adressées ne concernent pas l’Open Data. L’ouverture de leur répertoire d’informations publiques a permis de
    réduire le temps nécessaire au traitement des questions de réutilisation (de six à trois heures par mois).
  • Les administrations ne sont pas adaptées à la prise en charge de fortes volumétries de questions, et à de courts temps de réponse.
  • Le portail devra prendre en compte ces contraintes et proposer des outils efficaces pour limiter le nombre de questions adressées directement aux administrations


Les sujets suivants ont également été abordés entre les producteurs et les réutilisateurs de données

Les outils statistiques

  • Les producteurs de données soulignent l’importance de mesures statistiques sur les jeux de données mis à disposition sur data.gouv.fr
  • Les administrations souhaiteraient obtenir un suivi des réutilisations de leurs données publiques
  • Il est demandé que les requêtes effectuées sur le moteur de recherche et les statistiques d’usage du portail soient publiques.

 

Les données publiques

  • Les informations publiques comportant des données à caractère personnel peuvent faire l’objet d’une réutilisation soit lorsque la personne intéressée y a consenti, soit si l’autorité
    détentrice est en mesure de les rendre anonymes ou, à défaut d’anonymisation, si une disposition législative ou réglementaire le permet. (Art 13 de la loi du 17 Juillet 1978)
  • La communication des données publiques doit être effectuée en conformité avec la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978
  • Les administrations souhaitent que la mise à jour et les fréquences soient définies au cas par cas par leur maîtrise d’ouvrage.
  • Les réutilisateurs souhaitent disposer d’informations sur la fréquence de mise à jour et sur la pérennité de la diffusion actualisée des informations produites.
  • Les administrations soulignent que de nombreuses données géographiques sont actuellement rattachées à des Systèmes d’Informations Géographiques propriétaires, et que les contenus ne sont pas
    exportables sous des formats libres et interopérables.
  • Les administrations souhaiteraient obtenir d’avantage d’informations sur les jeux de données mis à disposition sur les initiatives internationales, et qu’un comparatif des portails leur soit
    présenté.
  • Certains jeux de données doivent être accompagnés d’une notice explicative pour en permettre une bonne compréhension et en faciliter leur réutilisation. Il a été suggéré que la notice soit
    collaborative et proposée sous la forme d’un wiki.
  • La question du référencement ou de l’hébergement des jeux de données a été abordée (données proposées en accès temps réel, API d’accès aux données…)
  • Les réutilisateurs souhaiteraient disposer de premiers jeux de données avant la mise en ligne de data.gouv.fr

 

Moissonnage d’entrepôts de données, métadonnées, web sémantique

  • Il est nécessaire de préciser les métadonnées du guide technique qui seront  publiées sur le portail, et de distinguer celles qui sont nécessaires pour son fonctionnement interne et le
    travail de suivi de la mise à disposition des jeux de données.
  • La taxonomie utilisée pour décrire les jeux de données devrait pouvoir s’appuyer sur des taxonomies existantes (Wordnet a été proposé)
  • Les possibilités d’interrogation des entrepôts de données existants ont été évoquées : la faisabilité, les coûts et le planning de réalisation seront prochainement étudiés.
  • Etalab a confirmé avoir reçu des dossiers de qualité, présentant une expertise sémantique, pour le marché de réalisation du portail data.gouv.fr. Le nom de la société qui réalisera le portail
    sera communiqué à la notification du marché.


Autre

  • L’initiative de Challenge.gov a été évoquée comme une source d’inspiration pour favoriser les réutilisations de données publiques.
  • Il est demandé la possibilité de suivre le workshop par une visio conférence
Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookShare on LinkedInEmail this to someone

Etalab / SGMAP

Service du Premier ministre, au sein du Secrétariat Général pour la Modernisation de l'Action Publique, en charge de l'ouverture des données publiques et du gouvernement ouvert

Suivez-nous

Haut de page