Etalab à l’international

 

Les activités internationales d’Etalab se caractérisent par deux grands volets : (1) la participation aux discussions mondiales sur le gouvernement ouvert, l’ouverture des données publiques et l’innovation publique ; et (2) la création de communautés open source pour collaborer aux outils tels que udata et OpenFisca.

Sur le plan opérationnel, ces activités se déclinent par des échanges et coopérations bilatérales avec un certain nombre de pays sur la politique et les logiciels open source, l’ouverture des algorithmes, l’intelligence artificielle et la donnée.

Etalab gère aussi la représentation de la France au sein du Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO), la présidence du Contracting 5, l’apport d’expertise au sein du Programme d’appui pour un gouvernement ouvert en Afrique francophone (PAGOF) et la participation aux groupes d’expert de l’OCDE pour le gouvernement ouvert et pour l’ouverture des données publiques

Par ailleurs, l’action internationale d’Etalab répond directement aux actions « Partager nos innovations techniques et institutionnelles avec nos partenaires » prévue au point 1.2 et « Soutenir au plan international une approche innovante en  matière d’ouverture des données publiques » du point 3.1 de la stratégie internationale de la France pour le numérique, co-signée par MM. Jean-Yves Le DRIAN, Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères et Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’Etat chargé du numérique.

 

L’élargissement des communautés de contributeurs aux communs numériques

Etalab encourage la création de communautés, nationales et internationales, contributrices à l’élaboration d’outil publique en open source, est un modèle d’avenir pour développer des ressources numériques innovantes, avec des moyens limités, tout en permettant à l’Etat de rester souverain sur son action.

Etalab développe des logiciels en open source, dont data.gouv.fr et OpenFisca mais aussi la plupart des logiciels et algorithmes développés par les Entrepreneur-e-s d’intérêt général. Ces logiciels peuvent être utiles aux différents gouvernements dans le monde. Ces logiciels ont chacun déjà une communauté de contributeurs. Cependant, afin de garantir leur pérennité, de mobiliser les meilleurs compétences et de s’assurer de l’excellente qualité et du caractère innovant de ces outils, ceci avec des ressources limitées, il est indispensable d’élargir la communauté de contributeurs au niveau national et au niveau international.

Étendre la communauté internationale des utilisateurs de udata, code source de data.gouv.fr

La plateforme data.gouv.fr est le portail interministériel français de l’ouverture des données publiques, administré par Etalab conformément aux missions relevant de la DINSIC.

Data.gouv est générée grâce à son « moteur », le code source udata. Celui-ci étant ouvert selon les principes de l’open source, sa réutilisation par des contributeurs et d’autres administrations étrangères est encouragée en ce qu’elle participe à son amélioration et à l’augmentation du nombre de ses fonctionnalités. Etalab vise donc à accompagner le déploiement de ce code source à l’étranger, et sa réutilisation par d’autres administrations étrangères.

À ce jour, 3 pays ont développé leur propre version de udata et contribuent ainsi à améliorer le code : la Serbie, le Portugal et le Luxembourg, les deux premiers ayant notamment traduit la documentation nécessaire dans leur langue officielle.

OpenFisca

OpenFisca est le logiciel open source qui présente sous format de code informatique la législation socio-fiscale française et qui permet ainsi de faire des requêtes dans le droit socio fiscal, de le consulter, l’explorer et faire ainsi des simulations, développer des services et tout autres usages que pourra développer la communauté.

Une version d’OpenFisca a été publiée pour pouvoir être adaptée à différentes pays. Ainsi, aujourd’hui, 3 pays et 1 collectivité territoriale se sont saisis de ce logiciel : la Tunisie, la Nouvelle-Zélande, l’Italie et la ville de Barcelone.

Participation aux discussions mondiales sur le gouvernement ouvert, l’ouverture des données publiques et l’innovation publique

Les partenariats internationaux :

Représentation de la France au sein du Partenariat pour un gouvernement ouvert

La France est membre du Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO) depuis 2014, a été co-présidente de 2016 à 2017 au côté de l’ONG World Resource Institute et est actuellement membre du Comité directeur et co-président du sous-comité Thematic leadership, au côté de l’ONG Fair Play Alliance. Le Secrétaire d’Etat chargé du Numérique est le représentant de la France au sein du Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO) et Etalab gère cette représentation et est le point de contact de la France pour le PGO. Le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères contribuent au côté d’Etalab à la coordination de l’activité française au sein du Partenariat. Pour plus d’information voir la page dédiée : https://www.etalab.gouv.fr/ogp

Apport d’expertises pour le Programme d’appui aux gouvernements ouverts francophones (PAGOF)

Déjà mobilisée pour la Conférence d’Afrique francophone sur les données ouvertes (CAFDO), l’expertise d’Etalab est régulièrement sollicitée pour appuyer la mise en œuvre de politiques de gouvernement ouvert dans le cadre du Programme d’appui aux gouvernements ouverts francophones (PAGOF). Ce dernier, financé par l’Agence française de développement (AFD) à hauteur de 3,5 millions d’euros et opéré par Expertise France et CFI Médias, prévoit des missions d’accompagnements dans plusieurs pays d’Afrique membres du PGO. A ce jour, 3 pays d’Afrique francophone, la Tunisie, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, sont accompagnés dans le cadre du PAGOF, en tant que premier pays d’Afrique francophone membre du PGO. Les nouveaux pays membres du PGO, le Maroc et le Sénégal, pourraient être inclus très bientôt dans le PAGOF.

Cet accompagnement, outre l’apport crucial en termes de développement et de consolidations des compétences locales des administrations en termes de gouvernance, permet de développer la communauté open source de la France notamment sur l’outil udata, « moteur » de la plateforme data.gouv.

La collaboration d’Etalab pour l’organisation de la première conférence régional PAGOF à Tunis ainsi que Le guide sur les principes du Gouvernement Ouvert en Tunisie sont des exemples des contributions qu’Etalab peut apporter au PAGOF.

Le Contracting 5

Dans le cadre de la politique d’ouverture des données publiques, Etalab coordonne l’ouverture des données essentielles de la commande publique en France. Cette ouverture, introduite par les obligations législatives et réglementaires tirées de la réforme du droit de la commande publique et de la loi du 7 octobre 2016 pour une République numérique, occasionne un important travail mené avec les directions concernées des ministères économiques et financiers, des collectivités et établissements publics ainsi que des services déconcentrés de l’Etat. A l’échelle internationale, la France a pris la présidence du Contracting 5 (C5), groupe de 6 pays (Argentine, Colombie, France, Mexique, Ukraine, Royaume-Uni) collaborant sur l’ouverture des données de la commande publique et la promotion d’un standard de données commun.

La participation d’Etalab à ce groupe de pays a permis de faire de la France un des pays leaders sur la thématique de l’open contracting. Elle a, en outre, permis de mettre en relation des acteurs français de la commande publique avec des acteurs internationaux, notamment de l’Open Contracting Partnership (OCP), pour qu’ils puissent avancer dans les meilleures conditions sur la gestion et l’ouverture de leurs données.

Les coopérations internationales :

Etalab a des contacts privilégiés avec de nombreux pays afin d’échanger sur les bonnes pratiques, de partager les retours d’expériences et d’améliorer ainsi l’action publique en France notamment sur l’ouverture des données publiques et sur l’utilisation des algorithmes publiques.

Etalab participe chaque année à un certain nombre d’évènements internationaux sur les sujets d’Open Data, de Data Science, d’Intelligence Artificielle ou encore de Civic Tech.

En 2018 :

  • Sommet régional du gouvernement ouvert dans les pays en développement francophone, Tunis (22-23 novembre)
  • g0v (Gov Zero) – Taipei (Taiwan) – (Octobre 2018)
  • European Data Summit à Berlin  (Octobre 2018)
  • International Open Data Conférence (IODC) à Buenos Aires (Argentine) en Septembre 2018
  • Formation sur le gouvernement ouvert pour des cadres de l’administration du Burkina Faso – open gov (30 juillet au 2 août)
  • Intervention lors de la conférence sur la commande publique au Liban – (26-27 juin 2018)
  • Formation sur le gouvernement ouvert pour les cadres de l’administration publique du Marocopen gov (21-23 juin 2018)
  • Formation sur le gouvernement ouvert en partenariat avec l’ENA, pour les cadres de l’administration publique de la République Dominicaineopen gov (ENA) (2-9 mai 2018)
  • Participation à l’évaluation par les pairs de l’OCDE sur les politiques open gov en Argentine open gov (16-20 avril 2018)

Réceptions de délégations étrangères en 2018

  • Délégation québécoise (février 2018)
  • Délégation thaïlandais (26 mars 2018)
  • Délégation ukrainienne (27 mars)
  • Délégation marocaine (2 mai 2018)
  • Délégation du Canada (4 juin 2018)
  • Échanges de vues avec l’Allemagne (5 juin 2018)
  • Représentant du Royaume-Uni (6 juin 2018)
  • Agence national du Système d’information du Nigéria (novembre 2018)
  • Délégation de Corée du Sud (novembre 2018)

 

La participation au groupe d’experts sur le gouvernement ouvert et sur l’ouverture des données de l’OCDE

Etalab participe aux groupes de travail sur l’open data et l’open government de l’OCDE : plusieurs fois par an, ces groupes de travail se réunissent à l’OCDE pour échanger sur les dernières évolutions des politiques open data et open gov. dans le monde et sur la mise en œuvre des recommandations de l’OCDE.

Etalab participe notamment à la définition d’indicateurs et de la boite à outils (toolkit) sur le gouvernement ouvert développé par l’Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE).

Etalab

Service du Premier ministre, au sein de la Direction interministérielle du numérique et du système d'information et de communication de l'Etat , en charge de l'ouverture des données publiques et du gouvernement ouvert

Suivez-nous

Haut de page