La France se dote d’un Administrateur Général des Données

2 commentaires sur La France se dote d’un Administrateur Général des Données
La France se dote d’un Administrateur Général des Données

Par décret du Premier ministre, la France est devenue le premier pays à mettre en place un Administrateur Général des Données (AGD) au niveau national. Cette fonction de Chief Data Officer avait auparavant été réservée à des villes (New York, San Francisco, Chicago, Philadelphie, Baltimore…) ou des entreprises (Yahoo, Ogilvy, CitiGroup…) pionnières.

À l’heure où l’utilisation des données est au cœur de la révolution numérique, les masses de données produites et détenues par l’État appellent l’utilisation des data sciences pour permettre de mieux informer les politiques publiques. En parallèle, la politique d’open data conduit à ouvrir une partie toujours plus grande d’entre elles dans des formats librement réutilisables par tous.

Placé sous l’autorité du Premier ministre au sein du Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP), l’Administrateur Général des Données sera chargé, dans les prochains mois, de faire levier sur tout le potentiel des données publiques pour améliorer le service public.

Amélioration de la qualité des données produite par l’Etat, facilitation de leur circulation au sein de l’administration comme à destination des chercheurs, entreprises et citoyens, et production de données clefs comptent parmi ses principaux chantiers.

Parce que la transformation numérique touche les pratiques quotidiennes de l’administration, il est chargé d’y stimuler la diffusion des nouvelles stratégies d’action fondées sur la donnée. Enfin, il est autorisé à conduire des expérimentations sur l’utilisation des données pour renforcer l’efficacité des politiques publiques, contribuer à la bonne gestion des deniers publics et améliorer la qualité des services rendus aux usagers.

Henri Verdier, nommé par arrêté de ce jour Administrateur Général des Données, assurera cette fonction en parallèle de la direction d’Etalab, renforçant ainsi les synergies entre data science et open data.

Pour plus d’information, le décret d’attribution de l’Administrateur Général des Données et son arrêté de nomination peut être consultés sur legifrance.gouv.fr 

Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookShare on LinkedInEmail this to someone

À propos de l'auteur:

Tags:

2 Commentaires

  1. La France se dote d’un Administrateur G&e...  - 19 septembre 2014 - 17:24
    /

    […] Par décret du Premier ministre, la France est devenue le premier pays à mettre en place un Administrateur Général des Données (AGD) au niveau national. Cette fonction de Chief Data Officer avait auparavant été réservée à des villes (New York, San Francisco, Chicago, Philadelphie, Baltimore…) ou des entreprises (Yahoo, Ogilvy, CitiGroup…) pionnières.  […]

Etalab / SGMAP

Service du Premier ministre, au sein du Secrétariat Général pour la Modernisation de l'Action Publique, en charge de l'ouverture des données publiques et du gouvernement ouvert

Suivez-nous

Haut de page