Découvrez les réalisations de la promotion 4 du programme Entrepreneurs d’Intérêt Général

En septembre 2020, 41 entrepreneurs d’intérêt général (EIG) intégraient l’administration pour relever 17 défis d’amélioration du service public à l’aide du numérique et des données. Pendant dix mois, elles et ils ont travaillé aux côtés des agents publics pour penser des réponses innovantes à des problématiques de politique publique importantes : transparence des fonds publics engagés pour les Jeux Olympiques 2024 (Datalympics), contrôle des activités nucléaires (SIANCE), compréhension des dynamiques culturelles territoriales (Atlas Culture), etc.

Les entrepreneurs d’intérêt général de la promotion 4, pendant la semaine d’embarquement en septembre

A l’occasion d’un Demo Day de clôture qui s’est tenu le 17 juin 2021, agents publics mentors et EIG sont revenus sur leurs dix mois et ont présenté le travail accompli ensemble. 
Quels sont les résultats de cette promotion EIG 4, bouleversée par la crise sanitaire et marquée par le distanciel ?

16 outils numériques qui améliorent le service public

Comme les promotions précédentes, les EIG 4 se sont saisis des problèmes soulevés par leurs administrations pour concevoir des solutions combinant expertises métiers et numériques.

A l’image de l’année, la restitution de la promotion s’est déroulée à distance et dans un nouveau format, qui s’est voulu immersif. Les réalisations EIG 4 étaient présentées dans une galerie virtuelle, qu’il est toujours possible de visiter. « Éclairer les politiques publiques par la donnée », « faire parler les données publiques », « anticiper et gérer les risques », « faciliter les process métiers des agents », autant d’enjeux auxquels s’est attaquée la promotion et à découvrir au fil de la visite.

L’exposition virtuelle de restitution de la promotion EIG 4

Sont par exemple présentés : un portail web qui centralise les données et publications statistiques sur les collectivités territoriales (Open Collectivités), une plateforme de présentation des financements et actions de transition écologique pour les entreprises (France Transition) ou encore un outil de recherche et visualisation des liens d’intérêts financiers des experts en santé (ADEX).

Visitez l’exposition virtuelle, ou retrouvez les réalisations de la promotion dans le support de l’exposition (pdf)

Découvrez les défis EIG 4 dans leurs vidéos de restitution

La méthode EIG prend, malgré le distanciel

La transformation numérique de l’État, telle qu’envisagée par le programme EIG, va au-delà des outils développés. Le programme entend, à travers l’immersion des EIG, infuser de nouvelles approches et méthodes de travail au sein des administrations. Cela passe notamment, dans le cadre des défis, par l’implication des mentors, équipes métier et parties prenantes dans les différentes étapes du défi (immersion, co-conception, prototypage, etc.) ou encore par l’organisation de formations.

La modalité d’immersion du programme EIG a été mise à mal par la situation sanitaire, ce qui a amené les EIG à imaginer de nouveaux formats pour partager la culture de leurs métiers avec les agents publics. Cette question a été au cœur de la table ronde du Demo Day « Vécu d’EIG, quel impact en 10 mois ? » pendant laquelle les équipes de LABEL, France Transition et MonitorFish sont notamment revenues sur le double rôle des EIG, « produire et transmettre », et sur le regard neuf qu’elles et ils apportent dans l’administration.

Vidéo de la table ronde « Vécu d’EIG, quel impact en 10 mois » modérée par Corine Waroquiers, coordinatrice du programme EIG et à laquelle ont participé Cédric Merouani (France Transition), Adeline Celier, Céline Guillou, Vincent Chery (MonitorFish), Claire Herbin et Romain Glé (LABEL)

La méthode EIG a également été mise en regard avec des programmes similaires aux États-Unis (Presidential Innovation Fellows), au Royaume-Uni (No. 10 Innovation Fellowships) et en Allemagne (Tech4Germany, Work4Germany) dans le cadre d’un panel international. L’occasion de partager les apports et les limites de ces programmes de transformation numérique de l’administration.

Vidéo du panel international « Digital Transformation of Government: What role for Public Technology Fellowships? », modéré par Soizic Pénicaud, responsable du programme EIG. Avec John Paul Farmer (Chief Technology Officer, Ville de New York), Jennifer Gold (Responsable de l’évaluation, Cabinet Office du Royaume-Uni), Anna Hupperth (Responsable de la communication, DigitalService4Germany) et Laure Lucchesi (Directrice, Etalab)
La vidéo sera sous-titrée et traduite très prochainement

Et maintenant ?

Presque tous les défis ont été pérennisés et 26 EIG, soit 63% de la promotion, vont rester dans leurs administrations d’accueil pour poursuivre leurs travaux.

Quant au programme EIG, il accompagnera une nouvelle promotion dès septembre 2021 avec 39 EIG qui s’attaqueront à 16 nouveaux défis d’intérêt général !
Elle vous sera présentée très prochainement, dans un nouvel article de blog.

Les défis de la promotion EIG 4 vous ont inspiré ? Vous souhaitez rejoindre la prochaine promotion ?
Un appel à projets auprès des administrations pour la sixième promotion EIG sera lancé dans les prochains mois.

Inscrivez-vous à la liste de diffusion du programme et suivez-nous sur Twitter pour être tenu au courant de toutes les actualités.

Pour nous contacter : eig@data.gouv.fr