Etalab fait partie de la Direction interministérielle du numérique de l’Etat (DINUM), dont les missions et l’organisation sont fixées par le décret du 30 Octobre 2019, et coordonne la conception et la mise en œuvre de la stratégie de l’État dans le domaine de la donnée. 

Etalab est dirigé par Mme Laure Lucchesi (voir l’équipe).

Ouverture (open data) et partage de données 

Etalab coordonne la politique d’ouverture et de partage des données publiques (open data) : Il coordonne les actions des administrations de l’Etat et leur apporte son appui pour faciliter la diffusion et la réutilisation de leurs informations publiques.

Il développe et anime la plateforme d’open data data.gouv.fr destinée à rassembler et à mettre à disposition librement l’ensemble des informations publiques de l’Etat, de ses établissements publics et, si elles le souhaitent, des collectivités territoriales et des personnes de droit public ou de droit privé chargées d’une mission de service public.

Il coordonne le Service Public de la Donnée .

Etalab contribue également à faciliter la circulation et l’échange de données entre administrations, notamment dans le cadre de la mise en oeuvre du principe du « Dites le nous une fois », ou avec des tiers. 

Exploitation des données : datasciences, intelligence artificielle et algorithmes publics

Pour la DINUM, Etalab coordonne et promeut l’action de l’Etat et des organismes placés sous sa tutelle en matière d’inventaire, de gouvernance, de production, de circulation, d’exploitation et d’ouverture des données, et notamment des codes sources.
Il organise, dans le respect de la protection des données personnelles et des secrets protégés par la loi, la meilleure exploitation des données de l’Etat et des organismes placés sous sa tutelle et leur plus large circulation. La DINUM peut être saisie par une personne morale de droit public de toute question portant sur cette circulation.

Etalab contribue à la promotion des sciences des données (« datasciences ») et de l’intelligence artificielle dans la sphère publique. Il porte notamment le programme « Lab IA » visant à mener des projets de datasciences et d’IA, à faciliter l’expérimentation et le partage de bonnes pratiques, à animer des communautés de datascientists et porteurs de projet d’IA.

Etalab accompagne également les administrations dans l’ouverture et l’usage responsable des algorithmes publics.  

Etalab fait ainsi office de Chief Data Officer de l’Etat, et deux rapports ont été remis au Premier ministre au nom de l’Administrateur général des données (voir ressources en bas de page).

Innovation et ouverture de l’action publique 

Pour la DINUM, Etalab contribue à promouvoir l’innovation, l’expérimentation, les méthodes de travail ouvertes, agiles et itératives, ainsi que les synergies avec la société civile pour décloisonner l’administration et favoriser l’adoption des meilleures pratiques professionnelles dans le domaine du numérique.
A ce titre elle étudie notamment l’opportunité de recourir à des technologies en voie de maturation issues du monde de la recherche.

Etalab contribue ainsi à ouvrir l’administration et l’action publique sur la société, en mettant en oeuvre les principes de « gouvernement ouvert » : transparence de l’action publique, consultation et concertation avec la société civile, participation citoyenne, innovation ouverte. Il coordonne notamment, en lien avec le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères l’action de la France au sein du Partenariat pour un gouvernement ouvert (« PGO »). 

Etalab anime l’élaboration et le suivi du Plan d’action national pour une action publique transparente et collaborative développé dans le cadre du PGO, et accompagne les administrations dans leur ouverture.


Ressources