L’avancement de la taskforce franco-britannique sur l’économie de la donnée

Commentaires fermés sur L’avancement de la taskforce franco-britannique sur l’économie de la donnée
L’avancement de la taskforce franco-britannique sur l’économie de la donnée

Lors d’une conférence de presse le 27 juillet, la mise en place d’une taskforce franco-britannique sur l’économie de la donnée a été annoncée par George Osborne, le Chancelier de l’Echiquier du Royaume-Uni, et Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique de la France.

Les deux pays, pionniers au niveau mondial en matière d’open data, de numérisation des économies et des services publics et d’encouragement à l’innovation par les données ont décidé de réunir leurs efforts pour comprendre comment exploiter au mieux le potentiel de croissance des données.

La taskforce, co-présidée par Sir Nigel Shadbolt, président et co-fondateur de l’Open Data Institute, et Henri Verdier, administrateur général des données et directeur interministériel du numérique et du système d’information et de communication (DINSIC), au sein du secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP), vise notamment les objectifs suivants, détaillés dans les lettres de mission respectives :

  •  renforcer les collaborations entre entités publiques françaises et britanniques sur l’ouverture des données publiques et sur l’amélioration des services publics grâce aux données ;
  • mieux accompagner les entreprises (notamment les PME) dans l’exploitation des données publiques et privés, afin de renforcer leur compétitivité ;
  • promouvoir la culture des données et des compétences en sciences des données ; dans le secteur public comme dans le secteur privé ;
  • créer des conditions favorables au développement d’un écosystème de l’économie de la donnée, en renforçant notamment la confiance des utilisateurs et des entreprises.

La lettre de mission adressée à Henri Verdier par Emmanuel Macron et Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat chargée du numérique, prévoit également que des personnalités qualifiées des deux pays, issues du secteur public, du secteur privé et du monde académique, représentatives des enjeux en matière d’économie de la donnée, soient été associées à cet effort.

La première réunion de la taskforce a eu lieu au British Film Institute Southbank (Londres) le 3 novembre, en marge du Sommet ODI, au cours duquel les bases de l’organisation de la collaboration ont été posées. La deuxième réunion, qui a eu lieu à Cap Digital (Paris), le 15 décembre, a permis de préciser le contenu du rapport final attendu courant mars 2016.

Capture                    Capture

Le rapport identifiera des opportunités de collaboration concrètes entre les deux pays autour d’actions visant l’exploitation de la révolution des données par les entreprises, notamment par les startups et les PME, ainsi que la modernisation de l’Etat à travers le développement de services publics fondés sur la donnée.

Ce rapport entend contribuer particulièrement à la construction d’un écosystème de la donnée qui suscite de la confiance, au développement des compétences nécessaires à l’utilisation de la donnée dans le secteur privé ainsi que dans le secteur public, et à la démonstration de l’impact de l’économie de la donnée sur la croissance.

Les positions communes de la France et du Royaume-Uni issues du processus d’élaboration de ce rapport viendront alimenter les discussions et les travaux sur ces thématiques à conduire au niveau européen ou au niveau mondial.

Une dernière réunion plénière pour mettre en commun les résultats du processus d’enquête est prévue pour le 12 février, à Londres.

Taskforce                   Capture

Membres de la taskforce :

  • Patrick Coquet, Cap Digital (France)
  • Alban Schmutz, OVH (France)
  • Rand Hindi, Snips (France)
  • Brigitte Plateau, Allistene (France)
  • Clive Humby, Starcount (Royaume-Uni)
  • Doug Munro, Adzuna (Royaume-Uni)
  • Andrew Lawson, Salesforce.com (Royaume-Uni)
  • Emer Coleman, EY (Royaume-Uni)

Assesseurs :

  • Fabien Terraillot, Direction Générale des Entreprises (France)
  • Cédric Mora, Direction Générale des Entreprises (France)
  • Paula Forteza, Etalab (France)
  • Vicki Brown, Digital Economy Unit (Royaume-Uni)
  • Paul Driver, Digital Economy Unit (Royaume-Uni)
Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookShare on LinkedInEmail this to someone

À propos de l'auteur:

Etalab / SGMAP

Service du Premier ministre, au sein du Secrétariat Général pour la Modernisation de l'Action Publique, en charge de l'ouverture des données publiques et du gouvernement ouvert

Suivez-nous

Haut de page