OpenMedic : l’Assurance Maladie ouvre des données sur le médicament et lance un hackathon

Commentaires fermés sur OpenMedic : l’Assurance Maladie ouvre des données sur le médicament et lance un hackathon
OpenMedic : l’Assurance Maladie ouvre des données sur le médicament et lance un hackathon

Près d’un an après la mise à disposition en open data des données DAMIR sur la dépense de santé, l’Assurance maladie accélère sa politique d’ouverture de données. Elle met aujourd’hui à disposition en open data l’offre de données OPEN MEDIC sur les dépenses et prescriptions de médicaments. Ces données ouvertes sont hébergées sur une plateforme dédiée et référencées sur data.gouv. Un hackathon est lancé pour faire découvrir la richesse de ces données et encourager leur exploitation à des fins d’intérêt public.

« OPEN MEDIC » : des données ouvertes sur le médicament

Sous le nom d’OPEN MEDIC, l’Assurance Maladie ouvre aujourd’hui deux jeux de données sur l’usage des médicaments délivrés en pharmacie de ville en 2014. Ces données sont extraites du système national interrégimes de l’Assurance Maladie (Sniiram). En complément d’informations sur les 2,346 milliards de boîtes de médicaments remboursés, OPEN MEDIC  intègre des informations anonymisées sur les bénéficiaires (nombre total, classe d’âge et sexe, exonération du ticket modérateur…) et sur les prescripteurs (spécialité, région…).

  • Base complète sur les dépenses de médicaments interrégimes : ce premier jeu de données permet d’étudier les dépenses de médicaments (montants remboursés et remboursables) ainsi que le nombre de boîtes délivrées, en fonction d’éléments descriptifs sur les bénéficiaires (tranche d’âge, sexe, région de résidence selon la nouvelle nomenclature Insee) ou de l’information sur la spécialité du prescripteur.
  • Bases complémentaires enrichies des dénombrements de consommants : ce second jeu de données restitue le nombre de personnes ayant consommé des médicaments, selon différents regroupements.

Ces données sont hébergées sur une plateforme dédiée et référencées sur la plateforme nationale d’open data, data.gouv.fr. Le traitement des données a été opéré de manière à garantir la confidentialité des informations sur les bénéficiaires ainsi que sur les professionnels de santé. Certaines modalités ont été floutées (par les valeurs inconnues 9,99,999,etc..) lorsque le seuil de 10 bénéficiaires n’était pas respecté.

« Hackathon Médicament » : l’innovation au service du bon usage du médicament

Pour la seconde année consécutive, l’Assurance Maladie lance un hackathon autour de ses ouvertures de données. L’objectif est double : faire découvrir la richesse des données accessibles sur le médicament (disponibles au sein du système d’information de l’Assurance Maladie ou rendues publiques par d’autres organisations) et d’encourager leur exploitation à des fins d’intérêt public.

Ce hackathon se déroulera en plusieurs étapes, de décembre 2015 à mai 2016, afin de garantir de développement de projet matures. Première étape, la journée de sélection des 5 projets qui seront accompagnés par la suite aura lieu le 28 janvier 2016 dans les locaux de l’Assurance Maladie. Pour y faire concourir votre projet, les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 17 janvier 2016 sur www.hackateam.com/hackathonmedicament.

Les participants seront accompagnés par des agents de l’Assurance Maladie et un collectif d’experts composés de représentants des associations de patients (Ciss) et des autorités de santé (Igas, DSS, HAS, ANSM), d’un professeur en médecine, et d’un expert des données sur le médicament (GIE Thesorimed) et les lauréats pourront également bénéficier de dotations financières allant jusqu’à 5000€.

Le communiqué de presse de l’Assurance Maladie est disponible ici : www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/documents/CP_OPen_MEDIC_et_HACKATHON_MEDICAMENT_151214.pdf

Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookShare on LinkedInEmail this to someone

À propos de l'auteur:

Etalab / SGMAP

Service du Premier ministre, au sein du Secrétariat Général pour la Modernisation de l'Action Publique, en charge de l'ouverture des données publiques et du gouvernement ouvert

Suivez-nous

Haut de page