Les 18-25 ans et l’open data

Commentaires fermés sur Les 18-25 ans et l’open data
Les 18-25 ans et l’open data

Cette année, Etalab et l’Ambassade de France en Croatie ont reçu 60 candidatures de 18-25 ans pour participer à l’Open Data Youth Camp, contre 30 l’an dernier. Ces candidatures témoignent de l’ampleur prise par l’ouverture des données publiques, qui s’inscrit dans les cursus de plus en plus d’écoles et universités.

Au travers des candidatures des 18-25 ans, trois tendances majeures se dégagent de leur vision de l’open data :

Sur ces 60 candidatures, Etalab et l’Ambassade de France en Croatie ont sélectionné 5 jeunes pour développer pendant une semaine des projets fondés sur les données ouvertes avec les jeunes de 8 pays lors de l’Open Data Youth Camp.

Nous félicitons :

  • Manoro Ravelomanantsoa, 23 ans, étudiante à l’ENSAE spécialisée dans les statistiques et le machine learning appliqués à la santé, pour qui l’open data en santé peut « renforcer le lien de confiance entre un patient et son praticien et le rendre actif dans ses démarches de soins »
  • Ryan Lahfa, 18 ans, ancien lycéen passionné par le développement informatique, qui veut comprendre comment « utiliser la donnée sans compromettre la vie privée et en améliorant l’expérience utilisateur »
  • Arthur Imbert, 23 ans, étudiant à l’ENSAE passionné par les outils de datascience et réutilisateur de données, pour qui l’open data « permet une réelle amélioration de l’action publique »
  • Pierre-Loïc Pichon, 22 ans, ingénieur diplômé de l’INSA et étudiant à l’ESSEC, qui souligne que les réutilisateurs de données publiques peuvent « créer une entreprise, donc créer de l’emploi en France »
  • Adrien Pascal, 23 ans, jeune professionnel au Conseil supérieur de l’audiovisuel, pour qui « rendre accessible les données publiques apparaît comme l’une des solutions pour relancer un processus démocratique plus apaisé »

Ces cinq jeunes participants seront accompagnés par une expertes de l’ouverture des données publiques :

  • Clémentine Désigaud, chargée de mission au sein d’Etalab, spécialiste en open data

Ces 5 jeunes, et plus largement ces 60 candidatures de grande qualité, nous encouragent dans notre mission d’ouverture des données et dévoilent de nouvelles pistes de réutilisations de données. Merci à l’Ambassade de France en Croatie, au gouvernement croate et à tous les candidats, continuez à nous surprendre et rendez-vous en septembre pour un retour d’expérience des candidats retenus !

Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookShare on LinkedInEmail this to someone

À propos de l'auteur:

Tags:

Etalab / SGMAP

Service du Premier ministre, au sein du Secrétariat Général pour la Modernisation de l'Action Publique, en charge de l'ouverture des données publiques et du gouvernement ouvert

Suivez-nous

Haut de page