La France présidera le Partenariat pour un gouvernement ouvert

Un commentaire sur La France présidera le Partenariat pour un gouvernement ouvert
La France présidera le Partenariat pour un gouvernement ouvert

Un an jour pour jour après la Conférence de Paris sur l’open data et le gouvernement ouvert, et l’annonce de son adhésion à l’Open Government Partnership, la France a été choisie par ses partenaires membres du Comité directeur, réunis à Mexico, pour présider l’organisation de l’automne 2016 à l’automne 2017.

Selon les statuts de l’organisation, la France sera donc également vice-présidente d’octobre 2015 à octobre 2016, sous la présidence de l’Afrique du Sud.

Cette responsabilité sera l’occasion pour notre pays de nouer de nouveaux partenariats avec une communauté d’innovateurs de nombreux gouvernements, et avec une société civile bouillonnante.

Elle aura aussi l’occasion de partager son projet, qui sera prochainement traduit en plan d’action national, et dans lequel on retrouvera ses fondamentaux : transparence, open data social (illustré par le portail data.gouv.fr), ouverture des modèles de décision (illustrée par le projet OpenFisca), concertation, contribution, création de biens communs informationnels (illustrée par le projet de Base adresses qui devrait prochainement être repris par plusieurs membres de l’OGP).

Ce sera aussi l’occasion de rapprocher nos partenaires européens et le monde francophone de ce mouvement international qui tente de forger de nouvelles formes de démocratie après la révolution numérique.

Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookShare on LinkedInEmail this to someone

À propos de l'auteur:

1 Commentaire

Etalab / SGMAP

Service du Premier ministre, au sein du Secrétariat Général pour la Modernisation de l'Action Publique, en charge de l'ouverture des données publiques et du gouvernement ouvert

Suivez-nous

Haut de page